#LifeisLife Défaire les cartons …

Il y a 7 ans (à la louche hein, ne chipotes pas, je n’ai pas la mémoire des dates) je cliquais sur publier pour balancer un post sur mon blog de l’époque. Depuis … le silence.

Enfin, le silence … C’est mal me connaître ! Il y a des tweets, et des tweets, des gribouillages dans des carnets, des bloc-notes ouverts sur mon ordinateur, mais rien, plus rien sur mon blog.

Pourtant j’ai eu envie, des tonnes de fois, mais les réseaux sociaux rendent faignants sûrement, voyeurs aussi, blasé clairement, et on fini par se dire qu’on a pas vraiment de raison d’écrire.

On se tyrannise en se disant qu’on écrit mal, que c’est chiant, pas intéressant, qu’on a pas envie que PierPoljack qu’est-ce que tu fais là à traîner  décortique ta vie, ton oeuvre, que le virtuel redonne des couilles à un paquet de gens qui n’en ont pas en face à face (oui je suis vulgaire aussi, parfois souvent … Habitues toi bébé) et qu’on a pas envie de subir la bile des aigris.

Mais en même temps ,y’a une bulle, un cocon de douceur dans les blogs qu’on suit, qu’on va lire à chaque article. Pour moi c’est comme prendre des nouvelles de quelqu’un qu’on ne connait pas vraiment mais pour qui, sans souvent savoir pourquoi, on a une véritable tendresse. Et cette bulle, à un moment, on a envie d’ en faire partie tout simplement. Un peu comme si on voulait rendre la pareille.

Puis franchement écrire ça me manque un peu beaucoup. Terriblement en fait.

Alors voilà un endroit tout beau, tout simple, qui va s’ouvrir tout doucement. Il faudra être indulgent sur 1/les fautes (à part si c’est toi, Bernard Pivot, toi tu as le droit) 2/mes manières (je suis grossière, je rote, je pète, mais sinon je suis une chouette meuf) 3/ l’assiduité (mais pas trop, sinon on en revient à la première ligne de cette note et ça m’emmerderait (hop t’as vu point 2/) de m’arrêter à nouveau 4/le contenu (si t’aimes pas bébé tu ne lis pas, si t’aimes c’est super, on échange, on parle, mais par contre, les haters passez votre chemin  … je parlais tout à l’heure d’une bulle, pas d’une boule puante). En fait faudra être cool avec moi, et tu verras je serais cool avec toi.

J’ai prévu de te parler de ma vie en banlieusie et aussi de mes escapades à Paris. Bien sûr si tu es sage je t’emmènerais plus loin (mais pas forcément trop trop loin, et pas tout le temps non plus, hein commences pas à t’habituer au luxe). Je te raconterais ce qui me plait, ce que j’ai lu, vu, bu et mangu. Peut-être que parfois, je te parlerais de moi, faudra bien y passer tu sais, mais pour toi comme pour moi on fera sobre je n’aime pas forcément étaler ma vie. Puis laissons-nous un peu de liberté, ce blog se construira tranquillement au fil des notes … en tout cas, je nous souhaite, à toi et à moi, la bienvenue !

C’est parti !

sketch-book

Pssst ! Cette photo n’est pas de moi. Merci au site ISO Republic pour ce grand choix de photos « free to use » qui me dépannent ici et ailleurs. 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s